L’animation du DLA régional

Mis en ligne le 14 février 2017

En partenariat avec Île-de-France Active, la Cress Île-de-France a été retenue par la Directe et la Caisse des dépôts pour porter le dispositif local d’accompagnement (DLA) régional durant les trois années 2017-2018-2019.
La collaboration avec Île-de-France Active se concrétise de la façon suivante : à France Active, l’accompagnement, à la Cress, l’animation. Par animation, il faut entendre la coordination des échanges entre tous les acteurs de l’accompagnement, les réseaux associatifs, les collectivités locales parties prenantes, les services de l’État… Il s’agit de favoriser la capitalisation des expériences et la cohérence des méthodes d’intervention. La Cress participera aux instances de coordination nationales.

Plus de 7 millions pour l’ESS

Mis en ligne le 14 février 2017

Voté fin janvier, le budget consacré cette année à l’ESS se monte à plus de 7 millions d’euros en crédits de paiement. Dans cette enveloppe globale figurent, entre autres, les fonds attribués à Île-de-France Active, ceux consacrés à l’insertion par l’activité économique (IAE), le soutien aux coopératives d’activité et d’emploi (CAE), etc. Le maintien de la subvention à ces coopératives innovantes est indispensable pour leur consolidation. Le fonds de transition remplaçant les emplois tremplin IAE a fait l’objet d’un amendement, portant son enveloppe à 2,2 millions d’euros.

Une organisation « leader »

Mis en ligne le 14 février 2017

Pour déployer le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII), rebaptisé « Leader », les services du conseil régional se réorganisent. La nouvelle directrice du développement économique et de l’innovation, Marie Esnault-Bertrand, vise l’efficacité. Elle souhaite que ses équipes soient davantage « tournées vers nos clients, les entreprises ».
Les fonctionnaires sont en cours de réaffectation ou de recrutement dans trois services resserrés : 1) compétitivité, territoires, innovation, ESS, 2) aides aux entreprises, 3) gestion et suivi des relations avec les entreprises. Pour compléter l’organigramme, une instance de réflexion sur le SRDEII est mise en place.
Bref, l’entrepreneuriat est au cœur des préoccupations du conseil régional : une bonne nouvelle si l’ESS y occupe sa juste place.

L’ESSpace décolle

Mis en ligne le 14 février 2017

On l’attendait depuis un an, ce nouveau lieu coopératif entrepreneurial. Enfin l’ESSpace est prêt à ouvrir ses 400 m2, dans le nouveau quartier étudiant du XIIIe arrondissement, aux Grands Moulins.
Ses pilotes, Solidarité Étudiante, ont dû batailler ferme auprès des banques pour boucler le financement. De nombreux parrains soutiennent l’ESSpace : le Groupe UP, la Macif, l’Urscop, la ville de Paris, la LMDE, la Casden, France Active (via sa filiale PIE)... Les CAE Coopaname, Port Parallèle, Clara et Coopetic sont partenaires, ainsi que des associations comme Cojob.

Le 92 mobilisé

Mis en ligne le 14 février 2017

L’économie collaborative, et sa portée d’intérêt général, était au centre d’une matinée organisée par le conseil départemental des Hauts-de-Seine fin janvier. En ouvrant la séance, le président Patrick Devedjian déplorait la suspension de l’appel à projets ESS (élargi au collaboratif). Depuis 2011, 3,5 millions ont été distribués.
Mais la collectivité suit ainsi la loi Notre et la nouvelle répartition des compétences, qui retire aux départements le droit de dispenser des aides directes aux entreprises. Mais cela n’empêche pas les élus alto-séquanais de rester mobilisés pour les formes alternatives d’économie, « levier d’innovation et d’emploi ».

Les communs urbains

Mis en ligne le 14 février 2017

Suite à la publication de son numéro consacré aux villes collaboratives et aux communs urbains, l’association Villes en développement proposait le 7 février un débat sur ce sujet. Partenaire de ce travail, l’Association française de développement (AFD) accueillait l’événement. On apprenait au passage que l’AFD organiserait en décembre 2017 une grande conférence sur les communs.

Mon ESS à l’école

Mis en ligne le 14 février 2017

Dans l’académie de Créteil, plusieurs établissements participent à une expérimentation pilote lancée nationalement par l’Esper. L’association qui mène des actions éducatives pour sensibiliser les élèves à l’ESS, porte la campagne annuelle « Mon ESS à l’école », cette année du 13 au 20 mars.
Depuis décembre dernier, une équipe du collège Lakanal à Vitry (94) encadre un groupe d’élèves pour réaliser un média collaboratif. La coopérative d’édition Alternatives économiques est partenaire. Le petit journal  a le triple avantage d’offrir un autre rapport à la langue française, une ouverture sur la ville et un apprentissage concret de l’ESS.

Appel à projets 2017

Mis en ligne le 14 février 2017

Voici lancé l’appel à projets ESS 2017 du conseil départemental Seine-Saint-Denis. Deux vagues de candidatures sont prévues, avec respectivement les dates limites du 6 mars et du 4 septembre 2017.
Depuis le lancement de la 1ère édition en 2012, le département a soutenu 126 entreprises de l’ESS. Par cette aide au financement de leurs projets, celles-ci ont pu consolider ou créer 450 emplois. L’enveloppe, qui peut aller jusqu’à 15 000 euros, s’applique à du fonctionnement comme à de l’investissement.

Page 1 sur 59

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter