L’ESS francilienne s’est mobilisée !

Mis en ligne le 4 juillet 2017

Le drôle d’amphi des Grands Voisins à Paris affichait complet pour l’AG de la Cress mardi 27 juin. Ouvert au public, ce temps statutaire a permis de mesurer l’intérêt de nombreux acteurs de l’ESS, qu’ils soient adhérents ou non. Dans son rapport moral, Eric Forti rappelait la nouvelle donne découlant de l’application de la Loi ESS de 2014 (qui renforce les Cress) et de la fermeture annoncée de l’Atelier. Dans ce contexte, la Cress a montré sa volonté de co-administration avec les pouvoirs publics, en matière de développement de l’ESS.
En écho, lui répondaient les deux représentants des pouvoirs publics : Arnaud Richard, conseiller régional délégué à l’ESS, et Mathieu Aufauvre, commissaire au redressement productif.

La parole de l’État

Mis en ligne le 4 juillet 2017

Mathieu Aufauvre est un des 21 commissaires au redressement productif, nommé par Arnaud Montebourg, du temps où il était ministre éponyme. Intervenant au nom du secrétariat général aux affaires régionales (Sgar) auquel il est rattaché, il se réjouissait de la tonalité de l’AG de la Cress.
« C’est grâce à votre implication que nous obtiendrons des résultats dans la lutte contre le chômage. Car, chaque petite pierre apportée à l’édifice a son importance. ». Il s’agit d’avancer dans toutes les directions possibles, disait le haut fonctionnaire en substance. Satisfait de voir que l’ESS est « bien intégrée » au schéma régional de développement économique (SRDEII), M. Aufauvre relevait que les pouvoirs publics et la Cress travaillaient maintenant en confiance. L’État apporte son soutien technique et financier à la Cress via la Direccte, elle aussi représentée à l’AG par l’équipe du service de l’accès à l’emploi, dirigée par Véronique Delarue.

La parole du conseil régional

Mis en ligne le 4 juillet 2017

Arnaud Richard, au nom du conseil régional, observait en préambule que « en Île-de-France, la Cress n’a pas la place qu’elle devrait avoir. Et ce n’est pas normal ». « On a donné beaucoup de moyens à la Cress » (NDLR : 200 000 euros pour 2017, toujours pas conventionnés)…
Le conseiller régional mentionnait l’étude commandée à Accenture pour définir la politique ESS de la collectivité. Tout en précisant que les conclusions du cabinet n’étaient pas accessibles, il en tirait la substance :

Les 10 ans se préparent

Mis en ligne le 4 juillet 2017

Ils étaient plus d’une quinzaine à participer au comité de suivi du Mois de l’ESS, le 27 juin aux Grands Voisins, à l’occasion de l’AG de la Cress.
Pour l’anniversaire de cette campagne annuelle de promotion de l’ESS, lancée il y a 10 ans par les Cress, le Mois de l’ESS s’offre un nouveau logo et un nouveau principe d’affiche. C’est en inscrivant ses événements sur le site national que l’on pourra accéder aux différents outils de communication.
Au préalable, une information était donnée sur l’étape francilienne du tour de France que les Cress organisent pour les 10 ans. C’est mardi 14 novembre qu’il s’arrêtera à Paris, plus précisément aux Canaux « pour l’économie solidaire et innovante », la maison qu’ouvre la ville de Paris cet été, 6 quai de la Seine. Le partenariat avec l’équipe des Canaux se met en place.

Candidatez jusqu’au 3 septembre

Mis en ligne le 4 juillet 2017

Vous êtes une entreprise de l’ESS ? Vous avez jusqu’au 3 septembre pour candidater aux Prix de l’ESS. Pour leur 3e édition, les Prix de l’ESS modifient leur formule. Cette fois, il y aura un prix régional, de 2000 euros, décerné par un jury régional piloté par la Cress et  trois prix nationaux. Les critères sont identiques à ceux des précédentes éditions : modèle économique durable, ancrage territorial et impact local, innovation sociale.
Trois prix nationaux seront choisis parmi les sélectionnés régionaux : impact local, innovation sociale et coup de cœur du public. Dotés de 5000 euros chacun, ils seront remis au salon national de l’ESS, à Niort le 20 octobre 2017. Les lauréats bénéficieront aussi d’un accompagnement par un des partenaires des Prix et d’une campagne de promotion sur les réseaux sociaux, vidéo à l’appui.

E puissance 4

Mis en ligne le 4 juillet 2017

Pour aider les acteurs de l’ESS à développer leur entreprise, Rec innovation propose un programme d’accompagnement gratuit à 10 d’entre eux. Il reste quelques jours, jusqu’au 16 juillet, à toutes les entreprises de l’ESS de plus d’un an qui veulent changer d’échelle pour postuler à l’appel à projets « E puissance 4 ». Le jury chargé de sélectionner les heureux bénéficiaires se réunira le 22 septembre au Ceser.
À travers ce programme d’accélération, les lauréats bénéficieront des conseils des experts du réseaux des entrepreneurs citoyens Rec en stratégie d’entreprise, communication et marketing, expertise comptable, levée de fonds... Les quelques 180 heures d’accompagnement collectif et individuel seront dispensées entre octobre 207 et mars 2018.

Charte régionale laïcité

Mis en ligne le 4 juillet 2017

« La charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité », adoptée en mars dernier par le conseil régional, fait des remous. Imposée aux associations qui reçoivent une subvention, elle a été signée depuis par certaines en ordre dispersé, dont plusieurs adhérentes de la Cress. Mais passé le choc de cette nouvelle contrainte, des réseaux apportent aujourd’hui une réponse concertée, comme le Mouvement associatif Île-de-France.
Le Madif s’appuie sur la loi ESS du 31 juillet 2014 pour rappeler à la collectivité locale le respect de la liberté associative lors du versement d’une subvention. L’article 59 précise que les actions ou projets ou activités  subventionnés sont « initiés, définis et mis en œuvre par les organismes de droit privé bénéficiaires ».

L’atlas national est paru

Mis en ligne le 4 juillet 2017

L’édition 2017 de l’atlas national commenté de l’ESS vient de paraître. L’édition papier peut être commandée ici, au prix de 20 €. L’édition numérique sera bientôt disponible, pour un tarif plus bas.
Produit par le réseau des Cress et son observatoire national, cet ouvrage de référence offre une vue d’ensemble sur l’ESS en France. Il est le fruit d’un travail collaboratif avec des chercheurs tels Danièle Demoustier, Jean-François Draperi, Nadine Richez-Battesti et Francesca Petrella.

Page 1 sur 64

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter