Inscription au master ESS

Mis en ligne le 14 mars 2016

Le master 2 de Paris 8 droit, économie, gestion, avec son volet emploi & économie sociale et solidaire ouvre le recrutement de sa deuxième promotion. Les dates de candidature sont les suivantes.

  • Saisie des vœux par les étudiants :
    1ère session : 21 mars au 8 avril -  2e session : 23 mai au 3 juin.
  • Dates limites d'envoi des dossiers à l’université :
    1ère session : 15 avril - 2e session : 15 juin.
  • Dates limites de confirmation du choix par l'étudiant :
    1ère session : 4 mai - 2e session : 5 juillet.

Consommateurs et acteurs responsables

Mis en ligne le 14 mars 2016

Un nouveau MOOC, cours en ligne gratuit et ouvert à tous, sur les questions d’une économie alternative, ouvre le 29 mars 2016. Sous le titre « Consommer responsable », il est accessible sur la plateforme des universités françaises, FUN. Il est lancé par Béatrice Bellini, maître de conférences en sciences de gestion de Paris X Nanterre, avec la collaboration d’universitaires et d’acteurs du monde entier. De nombreuses séquences rejoignent les problématiques de l’ESS. Au titre des pratiques respectueuses, seront abordés les achats responsables. Le développement durable, fil rouge de la formation, sera en particulier étudié sous l’angle de l’ancrage territorial et du bien-être collectif.

14ᵉ semaine de la coopération

Mis en ligne le 14 mars 2016

Du 14 au 19 mars, se tient, dans toute la France, la semaine de la coopération à l’école. L’objectif de cette opération est de sensibiliser les jeunes, le monde éducatif et le grand public aux valeurs et aux principes de la coopération.

Rebaptisée l’an prochain « semaine de l’ESS », la manifestation organisée par Coop.fr et l’OCCE (Office central de la coopération à l’école) s’adjoindra le concours d’un troisième partenaire : l’Esper (l’économie sociale partenaire de l’école de la République).

Pour en savoir plus :
http://www.entreprises.coop/decouvrir-les-cooperatives/se-former-a-la-cooperation/la-cooperation-a-lecole.html

Jusqu’à 4000 euros

Mis en ligne le 8 février 2016

Dans le cadre du « plan d’urgence pour l’emploi » annoncé par le Gouvernement en janvier, une nouvelle aide à l’embauche pour les PME a été créée. Elle est effective depuis le 27 janvier 2016 et s’applique également aux associations. Elle concerne les entreprises / associations de moins de 250 salariés qui embauchent en CDI ou CDD de plus de six mois un salarié, rémunéré à moins de 1,3 du Smic. Son contrat doit avoir débuté entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016.

De A à presque Z

Mis en ligne le 8 février 2016

La Direccte se livrait fin janvier à un exercice d’information louable autour du FSE 2016-2018. Son département FSE, dirigé par Patrick Guyot, présentait le volet du programme opérationnel national (PON) géré par les services déconcentrés de l’État, soit quelque 340 millions d’euros. Une autre partie du PON FSE, fléchée vers Pôle emploi, reste encore dans le giron de l’État central (370 millions). En Île-de-France, pour définir, programmer, animer, une cinquantaine de fonctionnaires sont affectés au département FSE, sous la houlette de Cédric Guillon-Lavocat, Fabienne Vaugué et Vincent Gilbert.

Depuis 2014, le conseil régional gère, lui, plus de 290 millions au titre du FSE. Il a donc fallu élaborer finement des lignes de partage entre les deux pouvoirs publics, l’ESS est une des huit thématiques partagées comme suit :

  • la région est compétente pour attribuer des aides relatives à l’ingénierie de l’accompagnement, de la professionnalisation des acteurs.
  • la Direccte, elle, s’intéresse au développement des projets de coordination et d’animation de l’offre en faveur de l’insertion et de l’ESS. Cf article « Les crédits 2016-2018 ».

Les crédits 2016-2018

Mis en ligne le 8 février 2016

Pour la période 2016-2018 (orientations FSE 2016-2018), la Direccte informe que deux campagnes de dépôt des candidatures sont programmées cette année. Les dates de clôture sont respectivement fixées au 31 mars et au 30 juin 2016. La Direccte envisage de publier fin 2017 une dernière vague d’appels à projets pour clore la programmation 2014-2020. À noter : il est possible de demander dès cette année des subventions pour des projets démarrant seulement en 2017.
Concernant l’axe 3 « inclusion sociale », si une grande partie des crédits est déléguée aux conseils départementaux et organismes intermédiaires, un budget de 2,5 millions reste entre les mains de la Direccte. Cette enveloppe spécifique vise le soutien aux PTCE, le développement des clauses sociales et la coopération entre les structures d’insertion par l’activité économique et les entreprises marchandes.

Engagement présidentiel

Mis en ligne le 8 février 2016

62 initiatives sociales et collectives ont déjà été primées par La France s’engage, au fil de ses quatre sessions. Ce label a été lancé en 2014 par le Président de la République lui-même, hors des réseaux associatifs d’une part et des dispositifs de soutien public d’autre part. Géré désormais par le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, le concours a déjà distribué 25 millions d’euros, soit une moyenne de 400 000 euros par projet. Jusqu’à la fin du mandat de François Hollande, en 2017, une enveloppe totale de 50 millions a été réservée.

Jaccede.com fait partie des heureux lauréats de 2014. Il s’agit d’une plateforme participative qui recense tous les lieux publics accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les internautes sont invités à enrichir la base. Concerné directement par ce problème, le jeune président de l’association, Damien, est à l’origine du concept. Grâce au soutien de la France s’engage, Jaccede.com a pu recruter trois collaborateurs de haut niveau pour deux ans.

Quelle vitalité pour les quartiers ?

Mis en ligne le 8 février 2016

D’aucuns se souviennent de la déclaration présidentielle post attentats de Charlie : celle de créer une agence pour revitaliser l’économie des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
Les statuts de « France entrepreneur », c’est son nom, ont été adoptés en décembre 2015. La nouvelle entité se substitue à l’APCE (agence pour la création d’entreprises). Plusieurs têtes vont faire leur apparition au conseil d’administration, dont les représentants du CGET et d’autres administrations centrales régionales.
Aux côtés du CA, un « conseil d’orientation stratégique » est prévu, devant être présidé par Mohed Altrad. Le patron du groupe Altrad, multinationale du BTP, négocierait encore les garanties de pouvoir remplir correctement sa mission. « Des organismes existent déjà, mais il faut qu'ils fonctionnent différemment dans les quartiers. Sinon, cela ne m'intéresse pas » a-t-il déclaré dans la presse en décembre.

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter