La santé et la protection sociale

Mis en ligne le 16 janvier 2017

S’il n’est pas dans les propos d’une Lettre régionale d’analyser les programmes des candidats à la présidentielle, saluons l’initiative de la Mutualité Française, qui vient d’ouvrir www.placedelasante.fr

Ce site participatif veut mettre les questions de santé et de protection sociale au coeur des prochaines échéances électorales. Quatre jolis pictogrammes - explorer, décrypter, interpeller, évaluer - invitent à se documenter, comprendre, comparer les intentions des
candidats et les interpeller. Lors d’un grand événement organisé le 21 février, ces interpellations se feront en public et grandeur nature.

Femmes entrepreneures

Mis en ligne le 14 décembre 2016

La 7e promotion de Stand Up vient d’être accueillie à La Courneuve, dans l’espace du pôle territorial de coopération économique Cursus Nova. Les 35 heureuses élues à cette formation ont été sélectionnées sur plusieurs critères : avoir un projet d’entreprise « impactant » au plan sociétal, être basée en Île-de-France, ne pas être salariée. Les futures entrepreneures ont suivi une semaine intensive de cours dispensés par des enseignants de HEC et des professionnels de l’entreprise.

Adopté, financé ?

Mis en ligne le 14 décembre 2016

Adopté le 14 décembre en séance plénière du conseil régional, le schéma de développement économique, d’innovation et d’internationalisation va pouvoir s’appliquer en 2017, moyennant la signature du préfet de région. Le SRDEII regroupe les orientations économiques en quatre chapitres. C’est dans celui consacré à « l’esprit d’entreprendre » que figurent les engagements pour l’ESS.

Le SRDEII organise la complémentarité des aides aux entreprises entre la région et les collectivités locales infrarégionales. « Prescriptif », il s’impose donc à celles-ci. Toutefois, la métropole du Grand Paris bénéficie de plus de liberté, puisqu’elle peut adopter son propre document d’orientations stratégiques.

Quels financements régionaux ?

Mis en ligne le 14 décembre 2016

Pour compenser, très partiellement, la suppression des emplois tremplin IAE (insertion par l’activité économique) en 2016, le conseil régional a créé un fonds de transition doté d’un million d’euros. Seules, 28 SIAE en bénéficient parce qu’elles remplissent la condition de salarier plus de 20 personnes en insertion. C’est ainsi que 14 % des SIAE financées en 2015 l’ont été en 2016. La perte financière en matière d’aides directes atteint 75 %, alerte le Grafie. Adhérent à la Cress, le groupement régional des acteurs franciliens de l’insertion économique est composé de six réseaux de SIAE qui représentent les quelque 400 entreprises IAE d’Île-de-France.

Le nouveau Panorama de l’ESS

Mis en ligne le 14 décembre 2016

En quatre pages, voici une nouvelle livraison des chiffres de l’ESS francilienne. Le Panorama n° 7 vient de paraître sous l’égide de la Cress qui pilote désormais directement l’observatoire régional de l’ESS.

À retenir : 26300 entreprises de l’ESS, soit 6,8% de toutes les entreprises franciliennes, emploient 386 300 salariés, soit 7,1% des salariés d’Île-de-France. Quant au poids de l’emploi ESS relatif par département, il est supérieur ou égal à 9% à Paris. Il se situe entre 8,9% et 7% dans l’Essonne, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne. Dans les Yvelines et le Val-d’Oise, il est mesuré entre 7,9% et 5% et il tombe à moins de 5% dans les Hauts-de-Seine.

Bonne intention, mauvais effet

Mis en ligne le 14 décembre 2016

Bien intentionnés, des parlementaires socialistes ont déposé cet été une proposition de loi pour réguler, responsabiliser et simplifier le transport public de particuliers en ville.
Le texte cherche à régler le conflit entre les taxis et les chauffeurs des plateformes numériques comme Uber. Mais, par ricochet, il menace l’activité d’entreprises ESS du transport comme Transport Challenger.

Adoptée en commission mixte paritaire, la proposition de loi veut durcir l’activité exercée sous statut « Loti », institué par la loi d’orientation des transports intérieurs en 1982. En effet, c’est sous ce statut, plus simple que le statut de chauffeur VTC (voiture de tourisme avec chauffeur), que travaillent bon nombre de chauffeurs Uber. Mais c’est aussi la formule qui permet à la coopérative Transport Challenger de mener sa double activité de transport à la demande et de réinsertion de personnes, formées au métier de chauffeur.

Renouvellement des salariés

Mis en ligne le 14 décembre 2016

L’ensemble des secteurs d’activités de l’ESS, et pour tous les profils de salariés, est touché par un fort phénomène de départs à la retraite. C’est ce que montre la dernière étude de l’Observatoire francilien de l’ESS. Cependant, les postes de direction constituent un enjeu particulier. Parallèlement, la perte de valeurs est identifiée comme un risque prioritaire.

La 9ᵉ édition est close

Mis en ligne le 14 décembre 2016

C’est à Cergy que s’est clôturée la 9e édition du Mois de l’ESS pour l’Île-de-France, le 26 novembre. La Mutualité française Île-de-France, avec l’Adess 95 et la Cress, investissait le Théâtre 95 pour un après-midi ESS.
Trois intervenants débattaient ensemble : Roland Berthilier, président de l’Esper, Eric Forti, président de la Cress et Joël Roman, philosophe. Cet observateur attentif du monde contemporain pointait un aspect négatif de l’individualisme grandissant de notre société : défaire les formes d’organisation collective. La régulation par le marché est une réponse, qui vise à marchandiser toutes nos demandes. L’ESS montre qu’il peut y avoir d’autre ressort que purement marchand. Eric Forti notait que pour bien vivre  ensemble, il faut agir ensemble. Le collectif est un point de départ.

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter