Les défis de la cohésion sociale

Mis en ligne le 14 décembre 2016

Pour le Mois de l’ESS, le « Pôles Noe » organisait le salon annuel ESS initiatives, cette fois en s’associant avec Act’Essonne. Le 25 novembre, à Massy, donc, 130 participants visitaient les stands et suivaient les débats de deux tables rondes centrées sur « les défis de la cohésion sociale ».

Dans l’une, la directrice générale du Rameau identifiait les facteurs et les thèmes propices à la co-construction de projets entre entreprises de l’ESS et entreprises classiques. Pour illustrer ces partenariats, deux binômes témoignaient. Ainsi l’entreprise d’insertion Fleurs de Cocagne fournit des fleurs à l’enseigne fleuriste NaturéO. Les contraintes économiques et sociales de l’un et de l’autre sont facteurs d’enrichissement et de progrès. Quant à la recyclerie du Gâtinais, axée sur le multimédia, les appareils audio et ménagers, elle collabore avec le réseau d’entrepreneurs du sud Essonne R2V.

Intelligence collective

Mis en ligne le 14 décembre 2016

L’initiative de Rec innovation, adhérent de la Cress, le 8 décembre était jolie : offrir un moment convivial autour de quatre espaces de coworking intelligents. Le lieu même de la soirée, la Ruche Canal, dans le 10e, était au programme des présentations, comme Les Chaudronneries à Montreuil, Laptop et Volumes dans le 19e. Dans les locaux de Volumes se frottent les projets, compétences, passions d’architectes, d’ingénieurs, d’urbanistes, de cuisiniers. Les cinq associés accrochent une dimension citoyenne aux aventures qui naissent de ce lieu.

De Bercy à Cergy

Mis en ligne le 18 novembre 2016

Si l’on ne devait retenir que les événements labellisés et inscrits sur le site national, on comptabiliserait quelque 200 événements, organisés en Île-de-France. Représentatif de sa démographie, le département de Paris affiche le plus grand nombre de manifestations, suivi par les Hauts-de-Seine. Nanterre, à la fois la ville et l’université, est un des plus grands contributeurs franciliens.
Tous ces rendez-vous donnent l’occasion de rencontrer partout des acteurs joyeusement motivés et de découvrir des lieux tiers, collaboratifs, éphémères ou non. En salle ou dehors, on écoute de la musique, on pratique, on observe, on débat financements, jardinage, recherche, cuisine, sports, recyclage, international, biodiversité, modes d’entreprendre, etc.

Dernière ligne droite

Mis en ligne le 18 novembre 2016

Son examen en conférence territoriale de l’action publique le 10 novembre scelle l’avant-dernière étape d’adoption du SRDEII (schéma régional de développement économique). Dans cette instance de coordination régionale, plusieurs grands élus, départementaux ou intercommunaux, ont évoqué l’importance de l’ESS dans les territoires. Jérôme Chartier, 1er vice-président du conseil régional, a mentionné la Cress IdF pour piloter des études sur le développement de l’économie circulaire et plus largement sur les modèles économiques qui permettront de mieux préserver l’environnement.

Dans son état actuel, le SRDEII est un document de 173 pages avec annexes et introduction. Le schéma lui-même est structuré en quatre orientations : l’attractivité, la compétitivité, l’esprit d’entreprendre et d’innovation et la coordination. L’ESS figure dans la 3e partie, à l’intérieur du sous-chapitre « favoriser la diversité de l’économie francilienne ».

Le Moulin à café

Mis en ligne le 18 novembre 2016

On voudrait tous habiter le 14e à Paris, tant Le Moulin à café déborde de vie et d’initiatives pour le plus grand plaisir des habitants et étudiants du quartier. Repérable sur le site du Mois de l’ESS, ce café associatif y propose troc, conférence, « petite leçon d’art » et semaine anti-gaspi du 21 au 26 novembre. Autant d’événements qui reflètent l’investissement de l’association dans l’économie sociale et solidaire. Des scènes ouvertes au soutien scolaire en passant par des déjeuners langue des signes, un système d’échange local (le Sel de Paname), les activités régulières sont toutes plus imaginatives et participatives les unes que les autres.

La CAE Clara lauréate

Mis en ligne le 18 novembre 2016

Pour ses 10 ans, la coopérative d’activité et d’emploi (CAE) Clara reçoit un joli cadeau de 10 000 euros. Le prix de la performance économique durable lui a été remis lors de l’ouverture du Mois de l’ESS par Éric Forti, président de la Cress IdF, avec Brigitte Lesot, directrice générale de la Mutuelle Chorum et François Rosso, membre du comité exécutif de Harmonie Mutuelle, les deux partenaires nationaux qui ont rempli l’enveloppe et vont accompagner l’entreprise une année.

OEuvrant dans un secteur fragile, celui de la création artistique et du culturel, Clara permet à des porteurs de projets de devenir entrepreneurs.
Avec sa petite soeur Clara bis et aussi Clara Artisan, la scop culturelle peut s’enorgueillir d’avoir signé 316 CID, déposé 144 marques © et d’afficher un chiffre d’affaire de 1,8 million pour 2015.

Toutes nos félicitations à Myriam Faivre, la fondatrice et directrice et à son équipe.

4% de taxe salaire en moins

Mis en ligne le 18 novembre 2016

Comme nous l’annoncions le mois dernier, un nouvel allègement de la taxe sur les salaires va bien s’appliquer aux associations employeuses : voir l’amendement adopté le 10 novembre par les députés.

Attention : ce crédit d’impôt sur la taxe sur les salaires (CITS) de 4 % ne se cumule pas avec le dégrèvement de 20 283 euros institué en 2014. Autrement dit, il sera intéressant si les 4 % de la masse salariale concernée (salaires inférieurs à 2,5 fois le Smic), sont supérieurs au dégrèvement de 20 283 euros existant. Un calcul basique permet de comprendre qu’il bénéficiera aux structures qui affichent une masse salariale concernée supérieure à 500 000 euros…. Pour les plus petites associations, le CITS ne changera donc rien.

Élection dans les TPE

Mis en ligne le 18 novembre 2016

Tous les salariés des entreprises de moins de 11 salariés (TPE) sont invités à voter du 28 novembre au 12 décembre 2016 pour choisir le syndicat qui les représentera. Le vote en ligne www.election-tpe.travail.gouv.fr concerne les salariés qui étaient déjà en poste en décembre 2015.
C’est la légitimité syndicale qui est en jeu : elle sera déterminée en agrégeant ce scrutin et les élections professionnelles, qui concernent les plus grosses entreprises.
Seront ainsi désignés, en fonction de l’audience obtenue par leur organisation, les délégués syndicaux qui siègeront dans les instances paritaires à la manoeuvre dans les négociations collectives. Depuis la loi sur le dialogue social d’août 2015, la composition des conseils prud’homaux est aussi concernée.

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter