Pré bilan Spécial

9 décembre 2014 Par Marianne Durand Dans Actualités

Pour sa 7e édition, le Mois de l’ESS a suscité plusieurs centaines d’initiatives en Île-de-France, dont plus de 250 recensées sur le site national du Mois de l’ESS. C’est sans compter sur les manifestations que leurs organisateurs n’ont pas inscrit sur Internet, par exemple le département de l’Essonne. Le bilan complet n’est pas encore tiré. Mais on peut d’ores et déjà dégager quelques lignes de force.
Le focus engendré par la sortie de la loi ESS a sûrement contribué à la dynamique de cette campagne de communication. Les médias ont, en tout cas, plutôt bien relayé le programme qui s’étend, en fait, de la mi-octobre à la mi-décembre.
On notera le fort engagement des collectivités locales et l’intérêt grandissant des élus.
La quantité de salons, forums, ateliers, rencontres, visites, expositions, spectacles, petits déjeuners, soirées festives ou sérieuses, etc. atteste la grande créativité des acteurs.
Le 1er salon ESS national à Niort en octobre a constitué une belle ouverture du Mois 2014.

De Massy à Cergy
En Île-de-France, signalons l’initiative du « PôleS NOE ». Le pôle solidaire et territorial de coopération économique nord-ouest Essonne a organisé un salon de l’ESS à Massy les 21 et 22 novembre. Vitrine de la dynamique locale, l’événement a ouvert des débats mais aussi offert un espace de consommation solidaire et permis d’inaugurer les nouveaux locaux de PôleS NOE.
À Nanterre, félicitons les responsables de Solidarité étudiante qui ont organisé une semaine étudiante pour l’ESS. Les ateliers, les « débats mouvants », la table ronde sur les défis de l’entrepreneuriat coopératif ont permis de mesurer combien l’engagement des jeunes est réel, imaginatif et communicatif. On a pu aussi apprécier l’implication de l’administration de l’université autour de l’ESS. Son président, Jean-François Balaudé, a souligné les convergences entre le milieu universitaire et l’ESS, autour des valeurs et de l’innovation sociale. Paris Ouest nourrit un projet d’incubateur de l’ESS à Nanterre.
Beaucoup d’événements ont marqué le mois en Seine-Saint-Denis, dont une soixantaine coordonnés par le conseil général. Celui-ci a primé 35 projets, dans le cadre de son appel 2014, qui se sont partagé une enveloppe de 330 000 euros. Au chapitre des appels à projets encore, les Hauts-de-Seine ont primé 5 projets durant le mois de l’ESS, avec une enveloppe de 271 000 euros. À noter, il s’agissait du 3e volet pour cette aide à l’ESS, qui atteint un total de 881 000 euros sur 2014...
Dans le Val-d’Oise, les institutionnels ont également été très mobilisés, par exemple la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise. Le dernier mot de l’édition valdoisienne 2014 revient sans doute à l’ADESS 95 qui a proposé une clôture festive du mois de l’ESS à Argenteuil, le 2 décembre dernier.

dimsolidaire

Dernière modification le mardi, 09 décembre 2014 12:17

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter