18 avril 2017 Dans Actualités

Le baromètre sur le moral des responsables associatifs est publié chaque année par Recherches et solidarités dans son rapport « La France associative en mouvement ». La Cress s’associe à la préparation de l’édition 2017 en relayant le questionnaire adressé à tous les dirigeants d’association, avec le concours du Mouvement associatif Île-de-France.

Accéder directement à l’enquête. Les résultats seront publiés en septembre, dans la 15e édition de « La France associative en mouvement ». Plus vous serez nombreux à répondre, plus l’enquête sera fine et pertinente. Elle nous permettra de peser dans les relations que nous devrons construire avec le nouveau Gouvernement et les nouveaux parlementaires.

18 avril 2017 Dans Actualités

C’est une alerte que lance le proviseur du lycée René-Cassin en ce printemps 2017. À l’issue de plusieurs années de travail, le BTS « Comptabilité et gestion, option ESS » est prêt à accueillir sa première génération d’élèves en septembre 2017. Il a reçu l’aval de la région et le soutien effectif de la Cress.
Seulement, voilà, s’agissant d’une formation en alternance, il faut nécessairement que les élèves trouvent une place d’apprenti avant de s’engager. Or, les entreprises de l’ESS ne se bousculent pas pour offrir des postes. Plusieurs facteurs l’expliquent sans doute, comme la faible tradition de l’apprentissage dans le tertiaire.

18 avril 2017 Dans Actualités

À  l’initiative du MES (Mouvement pour l’économie solidaire), se tenait fin mars à L’Île-Saint-Denis la 5e journée nationale des PTCE (Pôles territoriaux de coopération économique). Les participants étaient invités à réfléchir sur la citoyenneté économique dans les processus de coopération.
Plaine Commune, Alicecoop, le Coorace, le RTES, le Labo del’ESS, le CNCRESS et l’institut Godin figuraient dans les co-organisateurs. Plusieurs PTCE d’Île-de-France étaient représentés : Le Phares, Brie’Nov, PoleS Noe, la Coopérative culturelle de l’Essonne.
Un consensus se dégageait sur le rôle majeur des PTCE en faveur du développement économique local. Leur accompagnement et leur outillage, notamment pour évaluer leur impact social local, sont nécessaires.

18 avril 2017 Dans Actualités

Prévu par la loi du 31 juillet 2014, le guide des bonnes pratiques de l’ESS est paru en février dernier, sous l’égide du conseil supérieur de l’ESS. Il fait maintenant l’objet d’un important « service après vente » des réseaux de l’ESS. La Cress Île-de-France prépare un événement sur le sujet pour la rentrée d’automne 2017.
« Le Guide sur les conditions d’amélioration continue des bonnes pratiques des entreprises de l’ESS », tel est son nom, devra, dans les deux ans, être respecté par toutes les entreprises de l’ESS, dans deux ans. Aujourd’hui, il va déjà s’imposer aux structures de plus de 250 salariés.  Le Conseil supérieur de l’ESS souhaite qu’il soit perçu comme un levier plutôt qu’une contrainte.

18 avril 2017 Dans Actualités

Mise en place en 2016, TP’up, l’aide aux TPE est venue compléter le bouquet d’aides du conseil régional aux entreprises, regroupées sous la gamme ’up. En mars 2017, le service d’aide aux entreprises a engagé une concertation auprès des acteurs et têtes de réseau concernés pour faire évoluer le dispositif. Le but, entre autres, est de mieux répondre aux enjeux, tels qu’ils sont définis dans le SRDEII (schéma régional de développement économique, d’internationalisation et d’innovation).

Parmi les sujets en débat, figurent les secteurs d’activité concernés, les dépenses éligibles, le pourcentage des financements et l’accès des entreprises de l’ESS. Rappelons que les projets éligibles doivent porter sur la transformation numérique et écologique ou sur la performance ou sur l’internationalisation. La nouvelle version de TP’up sera débattue en séance plénière du conseil régional le 19 mai. Une enveloppe de quelque 2,5 millions sera réservée à celles qui seront retenues parmi les 300 000 TPE de la région qui comptent un salarié au moins.

https://www.iledefrance.fr/aides-regionales-appels-projets/tpup

18 avril 2017 Dans Actualités

Faisant d’une pierre deux coups, l’association Concordia forme des jeunes volontaires en service civique aux principes de l’ESS et les labellise « ambassadeurs de l’ESS ». En Île-de-France, le programme, sous le nom de Success, avait démarré en 2015, piloté par l’Atelier, avec plusieurs partenaires opérationnels, pour une poignée de volontaires. Les entreprises de l’ESS impliquées les accueillent en binôme durant neuf mois.
Prenant le relais de l’Atelier qui a fermé, la Cress va s’investir dans ce dispositif de sensibilisation des jeunes à l’ESS, au cœur de ses missions de promotion. Agréée nationalement par l’Agence du service civique, Concordia a recruté huit jeunes Franciliens pour 2016-2017. L’association prévoit de doubler ces effectifs pour 2017-2018.

18 avril 2017 Dans Actualités

Alors que l’on attend, fin avril, la sortie d’un rapport sur la dimension sociale de l’Europe, la commissaire européenne chargée du sujet, Marianne Thyssen, avait ouvert quelques pistes au début 2017. Elle avait notamment évoqué le programme européen Easi, pour l’emploi et l’innovation sociale, qui devrait passer de 193 millions d’euros à 1 milliard.

Le plan d’action pour l’ESS que défend l’intergroupe « économie sociale » du Parlement, mobilise la commissaire Thyssen, qui tente d’y associer sa collègue chargée de l’industrie et de l’entrepreneuriat.
Vice-présidente de cet intergroupe, la députée européenne Marie-Christine Vergiat s’est livrée à un vibrant plaidoyer pour l’ESS lors du 60e anniversaire du Traité de Rome. Ses propos entrent en résonance avec les débats de la Présidentielle : « les questions sociales sont les 1ères revendications et les plus grandes déceptions des citoyens européens. »

18 avril 2017 Dans Actualités

Dès le 21 février, la Mutualité française recevait en personne Emmanuel Macron, Benoît Hamon, François Fillon, Nicolas Dupont Aignan et Yannick Jadot, relayés sur sa plateforme participative « Place de la santé ». Pour décrypter les programmes des candidats à la Présidentielle en matière de santé : https://www.placedelasante.fr/#interpeller

Le CJDES, centre des jeunes, des dirigeants et des acteurs de l’économie sociale, organisait un débat le 4 avril en partenariat avec le groupe ESS Sciences Po Alumni. Étaient présents Antoinette Guhl, adjointe de la maire de Paris, pour Benoît Hamon, Anne Fraquet, syndicaliste étudiante, pour Jean-Luc Mélenchon, Thibaut Guilluy, directeur de Ares, pour Emmanuel Macron, Éric Pilat, chargé du pôle numérique pour François Fillon et Davy Rodriguez, Front national jeunesse, pour Marine Le Pen.

Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil
Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

  • Tél: +33 (0)1 49 88 52 78

Newsletter mensuelle

Ma Newsletter