CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil

Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

Tél: +33 (0)1 49 88 52 78
Email : contact@cressidf.org

google map

Walras, Léon

Walrass1834 – 1910

Après ses échecs à l’Ecole Polytechnique et à l’Ecole des Mines, puis la parution d’un roman sans succès, Léon Walras se consacre à l’économie, sur les traces de son père Auguste. Bien qu’engagé auprès des mouvements coopératifs (il fonde « Le Travail, Revue du mouvement coopératif » et est administrateur de la Caisse d’Escompte des Associations Populaires de Crédit, de Production et de Consommation) il s’oppose aux théories de Proudhon : c’est un libéral qui croit aux vertus du marché tout en défendant la création de monopoles d’état pour les services publics.

Il devient titulaire de la chaire d’Economie Politique à la Faculté de Droit de Lausanne en 1870, où il confère à l’économie son statut de science en créant l’économie mathématique. Son oeuvre, reconnue aujourd’hui mais ignorée en France de son vivant, s’articule autour de trois axes : l’économie pure, l’économie appliquée et l’économie sociale, comprise comme « la partie de la science de la richesse sociale qui traite de la répartition de cette richesse entre les individus et l’Etat et qui recourt au principe de la justice ».

Partisan de la collectivisation de la propriété des richesses naturelles ET de la libéralisation de leur exploitation, Léon Walras s’est attiré les foudres de la droite comme de la gauche. Pour autant, certains économistes le considèrent aujourd’hui comme « le plus grand ».

Deux biographies de Léon Walras :
https://www.19e.org/biographies/W/walras.htm
https://annales.org/archives/x/walras.html

L'association internationale Walras :
https://www.unil.ch/walras/page38756.html

Une vidéo intéressante sur l'importance de Walras :
https://pia.ish-lyon.cnrs.fr/Videos/Clip_DVD/Video_Walras.htm

Quand le fondateur du "libéralisme scientifique" défend les "services publics" :
https://www.globenet.org/aitec/chantiers/sp/resumsp/walras.htm

Un texte de Walras sur l'avenir des chemins de fer suisses et sa vision du service public :
https://www.taieb.net/auteurs/Walras/etat_cdf.html