CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil

Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

Tél: +33 (0)1 49 88 52 78
Email : contact@cressidf.org

google map

Institutions et acteurs

Les acteurs de l’ESS

La majeure partie des acteurs de l’ESS comptent parmi les adhérents de la Cress Île-de-France . Beaucoup sont des têtes de réseaux qui fédèrent souvent eux-mêmes des réseaux, des coordinations ou des fédérations. Une de leurs activités est d’accompagner les entreprises de l’ESS. Vous les retrouverez dans la rubrique « Entreprendre », pages CréationAccompagnement.

 

Les partenaires institutionnels

L’ÉTAT

En région, les actions de soutien de l’État aux entreprises de l’ESS sont coordonnées par ses services déconcentrés chargés des questions économiques et de l’emploi. Il s’agit de la Direccte, http://idf.direccte.gouv.fr direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

Les interlocuteurs au sein de cette administration sont principalement le pôle 3E, Entreprises, emploi, économie.

Outre le siège régional, la Direccte est structurée en unions départementales. Les coordonnées des 8 UD figurent sur le site de la Direccte IdF.

 

Au niveau de l’État central, l’ESS est portée par le haut commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, nommé en septembre 2017. Christophe Itier est rattaché au ministre de la Transition écologique et solidaire, mais dispose d’une compétence interministérielle. Il est chargé d’impulser et de mettre en œuvre la politique du Gouvernement en matière de développement de l’ESS.

Pour ce faire, une marque « Le French Impact » est en cours de déploiement. À l’issue d’un premier appel à projets, 22 pionniers ont été retenus par le Gouvernement, parmi lesquels 2 adhérents de la Cress : Enercoop et l’entreprise sociale Baluchon.

Un 2e appel à projets en direction des territoires, cette fois, est lancé en juillet 2018. L’objectif est de favoriser l’incubation et l’essaimage de projets innovants et performants. Une association rassemblant les lauréats doit être créée en septembre 2018.

 

Le conseil supérieur de l’ESS est une instance de concertation, présidée par le ministre ou le Haut Commissaire (Loi ESS, art. 4). Ses 72 membres, qui représentent l’ensemble des familles de l’ESS et de ses partenaires, sont consultés pour tout projet législatif ou réglementaire qui touche à l’ESS. Le président de la Cress IdF, Eric Forti, siège au conseil supérieur, où il représente le réseau des Cress  avec 3 autres membres.
Pour en savoir plus, le portail : http://www.esspace.fr/index.html

 

LE CONSEIL RÉGIONAL s’est vu confier par la loi Notre de 2015 la compétence économique. À ce titre, il structure sa politique dans un schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). En Île-de-France, celle-ci prend le nom de #Leader. Pour élaborer le volet ESS de cette stratégie de développement, la région est tenue de consulter la Cress, ainsi que les organismes et entreprises de l’ESS.

L’État et la région doivent organiser une conférence régionale sur l’ESS tous les 2 ans au moins (Loi ESS, art.8). La dernière conférence sur l’ESS a été organisée en octobre 2016…