CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil

Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

Tél: +33 (0)1 49 88 52 78
Email : contact@cressidf.org

google map

CONSEIL SUPÉRIEUR

Accélérateur d’innovation sociale

L’expression « accélérateur d’innovation sociale » semble faire florès. Cher à Hugues Sibille, qui préside la commission « écosystème de l’innovation sociale » au sein du conseil supérieur de l’ESS, l’accélérateur va faire l’objet d’un appel à projets territoriaux.

Membre de cette commission, Eric Forti a insisté sur la dimension ancrage territorial et participation citoyenne, conditions sine qua non d’une innovation réellement sociale. C’est le crédo de l’Institut Godin, pool de chercheurs spécialistes du sujet. C’est encore la position que le conseil national des Cress a défendue en rencontrant Christophe Itier mi-novembre.

Ainsi, la commission innovation sociale recommande-t-elle au Gouvernement de « viser plutôt un écosystème d’accélération qu’un seul accélérateur » (national, NDLR). La commission suggère de « choisir des territoires d’expérimentation pilotes, avec notamment l’appui des collectivités locales » et de « faire émerger des innovations sociales sur les grands défis sociétaux prioritaires (transition écologique, insertion sociale, numérique, jeunesse, ruralité) ».

La nécessité de donner les moyens aux chercheurs de travailler sur ces champs est affirmée. Le sujet a d’ailleurs été évoqué dans une matinée consacrée aux pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) le 21 novembre, organisée par le Labo de l’ESS. Il est question de leur réserver une quinzaine de bourses Cifre (dispositif de financement de thèse).

Exemples en effet de cette logique ascendante et d’expérimentation sociales, plusieurs sont ancrés sur leur territoire en Île-de-France, notamment en Seine Saint-Denis ou dans l’Essonne. Or, les PTCE n’ont pas bénéficié de financement depuis les deux appels à projets nationaux, en 2013 et 2015, dotés d’une petite enveloppe de 2,7 millions, à partager de surcroît entre les seuls lauréats.

Et, pour renforcer la visibilité nationale « accélérateur de l’innovation sociale » à l’échelle européenne, un label, inspiré de la « French tech », devrait être décerné aux initiatives innovantes à fort impact.

Publié par Marianne Durand, le 1 décembre 2017

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *