CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :

3 rue de Vincennes,
93100 Montreuil

Email : contact@cressidf.org

google map

Elections régionales : le grand oral des candidats en Ile-de France

Elections régionales : le grand oral des candidats en Ile-de France

Dans le cadre des élections régionales des 20 et 27 juin prochains, la CRESS Ile-de-France et Mediatico ont organisé un débat d’interpellation des candidats le 29 avril dernier, filmé et diffusé sur Internet, pour connaître leurs propositions en matière de développement de l’ESS dans la région francilienne.

Réunissant simultanément Clémentine Autain, Julien Bayou, Alexandra Dublanche (représentante de Valérie Pécresse), Audrey Pulvar et Laurent Saint-Martin, « ce débat marquait pour nous l’ouverture d’une large période d’interpellation qui durera jusqu’aux élections », explique Juliette Poirier, chargée de communication à la CRESS IDF.

Parmi les différentes propositions à retenir, Audrey Pulvar entend mettre en place une assemblée citoyenne de l’ESS et soutient l’idée de « ne jamais être moins ambitieux en termes de transition écologique et solidaire ».

Une vice-présidence ESS à la tête de la région ?

Valérie Pécresse, actuellement présidente de la région, prévoit de bâtir un plan de relance de l’ESS, de rénover les lycées franciliens et de soutenir les coopérations territoriales.

Pour sa part, Clémence Autain prévoit de co-construire avec la CRESS Ile-de-France un programme de soutien de plusieurs milliards d’euros dans l’économie francilienne, dans lequel une part d’achats responsables sera impérativement fléchée vers les acteurs de l’ESS.

Laurent Saint Martin prévoit quant à lui de mettre en place cinq propositions (1, 3, 4, 10 et 11) sur les onze revendiquées par la CRESS IDF.

Enfin, l’écologiste Julien Bayou a indiqué reprendre à son compte les onze propositions, insistant en particulier sur la critérisation des aides.

Les cinq candidats ont approuvé l’idée de relancer sans tarder la conférence régionale de l’ESS, voulue par la loi de 2014, mais certains comme Alexandra Dublanche se sont montrés prudents sur le projet de disposer d’une vice-présidence à l’ESS à la tête de la région Ile-de-France.

La remise du livret d’interpellation

A l’issue du débat, Eric Forti, président de la CRESS IDF, a remis aux candidats le fameux livret de 11 propositions « pour mettre l’ESS au cœur des politiques régionales », insistant sur l’idée de co-construire le développement de l’ESS avec la région.

La CRESS IDF se félicite que « certains candidats et candidates se montrent très engagés pour l’ESS, avec de fortes propositions », souligne Juliette Poirier. Si l’occasion se présente à nouveau, la CRESS IDF pourrait organiser d’autres débats de ce type, très valorisants pour l’ESS, estime-t-elle. Prochaine étape dans cette démarche d’interpellation, un livrable, sur l’ESS en Île-de-France, composé de fiches thématiques, qui sera communiqué aux candidats mi-juin.

Pour visionner le débat : https://www.youtube.com/watch?v=99oJXvfBq_I&ab_channel=Cress%C3%8Ele-de-France

Publié par Juliette Poirier, le 26 mai 2021

Les commentaires sont fermés