CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil

Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

Tél: +33 (0)1 49 88 52 78
Email : contact@cressidf.org

google map

Le conseil régional adopte le plan « Région Île-de-France, Région solidaire »

 

Le 3 juillet dernier, le Conseil Régional d’Île-de-France a approuvé le plan « Région Île-de-France, Région Solidaire ».

Politique globale de solidarité pour le territoire francilien, ce plan ambitionne de réduire les fractures socio-spatiales en Ile-de-France et de favoriser l’émergence d’initiatives socialement innovantes.

La Région Solidaire telle qu’adoptée en juillet dernier s’articule autour de trois volets que sont un pacte rural, un pacte pour les quartiers populaires et des mesures d’incitation à l’engagement et à l’innovation sur l’ensemble du territoire régional.

De ces trois axes, nous retiendrons pour le premier quelques orientations telles que la volonté d’œuvrer pour le maintien de commerces de proximité, d’accentuer les efforts en faveur du déploiement d’une couverture en très haut débit ou encore celle de développer des solutions en termes de mobilité douce, l’idée globale étant d’aller vers un désenclavement de ces territoires. La gratuité de parkings en proximité directe avec les gares, ou encore l’allongement ou création de lignes de bus comptent parmi les mesures énoncées dans le plan.

Pour le second, il s’agit pour le conseil régional de favoriser la réussite des jeunes des quartiers politique de la ville, de contribuer à une plus forte mixité sociale et de rétablir un sentiment de sécurité au sein de ces territoires. La lutte contre le décrochage scolaire en lien avec l’ouverture des lycées aux associations sportives et culturelles, la volonté de création de quartiers innovants et écologiques et celle de réhabilitation des quartiers existants par le développement d’activités créatrices de logiques inclusives sont autant d’ambitions portées par Région Île-de-France, Région Solidaire.

Enfin, l’axe innovations sociales et engagements de ce plan vise notamment à nouer des relations privilégiées avec les grands acteurs associatifs et les têtes de réseaux solidaires. Il s’agit par ailleurs de permettre une accélération plus large de projets innovants, afin de susciter une dynamique forte en termes d’innovation sociale.

Un grand nombre de mesures présentes dans le plan Région Solidaire va dans le sens des actions portées par les structures adhérentes à la Cress. Le renouvellement de conventions régionales telles que celle avec la fondation Abbé Pierre et la signature d’un partenariat ambitieux entre la région et La Croix Rouge œuvre en faveur d’une reconnaissance de l’expertise des acteurs de l’ESS et de leur pertinence face aux enjeux du développement local.

Néanmoins, nous nous interrogeons sur la nature de certains signaux faibles, dont la décision de retrait de la région de l’établissement Arcadi, qui par cette action se désengage du seul établissement régional de coopération dans le secteur artistique d’Ile-de-France, alors même que les acteurs associatifs du secteur culturel sont identifiés dans le plan région solidaire comme étant un levier central de la réussite des jeunes dans les QPV. Par ailleurs, si l’action en faveur du numérique apparait comme incontournable et souhaitable, les membres de la Cress attirent l’attention de la région sur la question de la fracture du numérique qui laisse une part encore trop importante des habitants sur le banc de touche de la transition numérique.

Enfin, la solution visant à accentuer les logiques d’accélérations sur les territoires pose la question fondamentale du maintien d’une diversité de structures face au renforcement des structures leader. Donner au secteur associatif et à l’ensemble de l’économie sociale et solidaire des moyens supplémentaires pour être source d’innovations sociales ne doit pas se limiter à l’instauration de puissants monopoles au détriment de la diversité et la complémentarité de structures locales.

La volonté de mettre fin à une politique de saupoudrage sera donc mise à l’épreuve des moyens investis et des mesures prises pour encourager l’action de structures qui ne sont pas premières de cordée, mais contribue grandement au développement local et au maintien de la cohésion sociale du territoire francilien.

Pour en savoir plus sur le plan Région Ile-de-France, Région solidaire :

http://mariane.iledefrance.fr/cindocwebjsp/

Publié par redacteur, le 26 septembre 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *