CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :
3 rue de Vincennes, 93100 Montreuil

Siège social : 15 cité Malesherbes, 75009 Paris

Tél: +33 (0)1 49 88 52 78
Email : contact@cressidf.org

google map

Plus de femmes au pouvoir dans l’ESS : mobilisez-vous le 2 juillet !

Le CNCRESS organise le 2 juillet une soirée spéciale pour avancer sur la question de l’égalité femmes-hommes dans les instances dirigeantes de l’ESS. Trois questions à Lisa Pleintel, cheffe de projet au CNCRESS pour l’Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS :

Comment la communauté de l’ESS accueille-t-elle les travaux de l’Observatoire de l’égalité ?

L.P. : Cet Observatoire de l’égalité femmes-hommes dans l’ESS a été créé il y a juste un an et son premier état des lieux, publié le 8 mars dernier, a déclenché une vraie prise de conscience : il a montré qu’il y avait beaucoup à faire dans l’économie sociale et solidaire, comme ailleurs. Avant cet état des lieux, le secteur se croyait peu concerné par les inégalités. Désormais, les structures de l’ESS se disent prêtes à bouger.

Quels sont les chiffres les plus marquants que l’Observatoire a permis de révéler ?

L.P. : L’état des lieux effectué nous dit que l’ESS est fortement féminisée, avec 68% de femmes parmi ses salariés. Mais que cette forte représentation, a priori positive, masque de nombreuses inégalités professionnelles. Dans l’ESS, 41% des femmes sont à temps partiel. Leur écart salarial avec les hommes est de 25%. Elles ont deux fois moins de chances qu’ailleurs de devenir cadres. Et elles sont très peu représentées aux postes de pouvoir.

Pourquoi la soirée du 2 juillet va-t-elle permettre d’avancer pour plus d’égalité dans l’ESS ?

L.P. : Nous lançons, courant juin, une enquête nationale destinée aux administrateurs du secteur de l’économie sociale et solidaire, pour récolter des chiffres et identifier les problématiques de sexisme et d’inégalités dans l’accès aux postes de pouvoir dans les instances de gouvernance de l’ESS. Le 2 juillet, nous franchirons une étape supplémentaire, avec une soirée participative au cours de laquelle différents ateliers tenteront de voir comment dépasser les raisons du sexisme et de la sous-représentation des femmes aux postes de pouvoir dans l’ESS.

Informations pratiques : 

  • Mardi 2 juillet 2019
  • De 18h30 à 21h
  • Lieu : Superpublic, 4 rue de la Vacquerie, 75011 Paris

Publié par Line Bobi, le 29 mai 2019

2 commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *