CONTACTNEWSLETTER
S'abonner à la lettre d'information
Nous contacter

Siège administratif :

3 rue de Vincennes,
93100 Montreuil

Email : contact@cressidf.org

google map

Une difficile rentrée associative, des attentes fortes

Au placard les maillots de bain et la crème solaire. L’heure est à la préparation du cartable et du tablier pour aborder cette rentrée post-crise sanitaire et se donner toutes les chances de monter dans le train de la relance économique.

Mais les structures de l’ESS sont majoritairement des associations qui œuvrent dans le champ sanitaire et social, dans le secteur des loisirs, de l’éducation, de la culture et du sport. N’étant pas marchandes, la plupart ne sont pas éligibles au prêt garanti par l’Etat (PGE). Et au fil des protocoles sanitaires, les interdictions successives d’exercer ont démobilisé de nombreux dirigeants bénévoles.

L’observatoire de la CRESS Ile-de-France, dans son bulletin de conjoncture de juin dernier, avait déjà signalé une baisse significative des emplois portés par les associations, pour la première fois depuis près de 20 ans. Les adhérents eux-mêmes manquent à l’appel : le confinement de début d’année a empêché toute campagne de relance des adhésions.

Inquiet des conséquences de cette crise, le Mouvement Associatif vient de lancer une grande campagne nationale de soutien à nos associations : Mon association je l’adore, j’y adhère

En cette difficile rentrée associative, nos attentes envers les pouvoirs publics sont donc fortes. Les élections régionales ont reconduit la même majorité, qui a installé un nouvel exécutif. Nous nous félicitons de constater la nomination d’une Vice-Présidente déléguée à l’ESS et aux achats responsables : cette reconnaissance nous permet d’envisager la tenue d’une série de réunions de concertation avec les membres de la CRESS et leurs représentants, afin d’élaborer un volet ESS essentiel dans la Stratégie Régionale de Développement Économique. Ce volet ESS, qui sera proposé au Conseil Régional en décembre prochain, devra repousser les limites de notre organisation économique, révélées par la crise.

Quant aux échéances électorales de 2022, elles seront l’occasion de confronter les programmes politiques sur les questions de régulation économique, de redistribution et, surtout, de protection de l’environnement. Il nous faudra convaincre les candidats, par la force de nos témoignages d’expériences, que la gouvernance démocratique des entreprises, la lucrativité limitée, l’impartageabilité des réserves et la production raisonnable de biens ou de services, sont porteurs d’une société plus durable, plus égalitaire, donc plus sereine. Ce sont là, précisément, les principes qui définissent l’ESS.

Eric Forti,
Président de la Cress IdF

Publié par Eric Forti, le 5 octobre 2021

Les commentaires sont fermés